Film des invités

Les Roseaux sauvages

André Téchiné

Chef Op : Jeanne Lapoirie

France
1994
1h50

Ven. 8 Mars 2024
Espace des Arts - 13H30

En 1962, en pleine guerre d’Algérie, alors que les attentats se multiplient, l’intrusion d’un garçon pied-noir exilé va bouleverser la vie paisible de l’internat du lycée dans lequel il est accueilli.

Jeanne Lapoirie (AFC), directrice de la photographie

Critique(s)

C’est l’une des œuvres les plus parfaites d’André Téchiné. Pour la première fois, le cinéaste de l’ambiguïté destructrice et des complexes troubles, signait un film sur l’acceptation et la lucidité. Chacun de ses personnages s’est lancé un ­défi : tout assumer.Télérama, Marine Landrot, juin 2020
Fondamentale dans l’ensemble du cinéma d’André Téchiné, la notion de corps revêt, plus particulièrement dans Les Roseaux sauvages, une fonction dramatique car elle rassemble l’ensemble des désirs auxquels les différents adolescents refusent dans un premier temps de se soumettre, consciemment ou inconsciemment.Critikat, Clément Graminiès, juin 1994

Bande Annonce / Extrait

Ces films pourraient vous plaire

Gardons le contact !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité du Festival !